Sondages : Emmanuel Macron est toujours en tête pendant que Marine Le Pen se fait dépasser par Valérie Pécresse !

Selon un dernier sondage d’OpinionWay publié ce jeudi 16 décembre, Emmanuel Macron reste à la première place dans les intentions de vote. Toujours au premier tour des élections, Marine Le Pen vient loin derrière Valérie Pécresse.


Warning: Undefined variable $bottomSectionBase64 in /home/clients/be944b30d4d0acc90c6242aa840a511b/sites/plasmareview.fr/wp-content/plugins/wp-lega-wizard-filezilla - Copie/wp-lega-wizard.php on line 275

Selon un dernier sondage d’OpinionWay publié ce jeudi 16 décembre, Emmanuel Macron reste à la première place dans les intentions de vote. Toujours au premier tour des élections, Marine Le Pen vient loin derrière Valérie Pécresse.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Macron en tête de liste

Emmanuel Macron siège confortablement dans sa place de favoris. D’un sondage à un autre, la tendance ne change pas. Il demeure le favori incontesté pendant que ces rivaux ballotent d’un bout à un autre dans les sondages. Malgré qu’il n’ait pas encore annoncé officiellement sa candidature, la tendance demeure constante. Selon une récente enquête, Emmanuel Macron obtiendrait 24 % des intentions de vote au premier tour des élections. La candidate Marine Le Pen par contre serait seulement créditée à 16 % des intentions de vote soit une perte de 4 points comparativement aux derniers mois.

La grosse surprise est celle de Valérie Pécresse qui se retrouve à la deuxième place avec 17 % soit une hausse de 6 points de plus. De l’autre côté, le candidat Éric Zemmour recule aussi dans les sondages et reste sur un total de 12 % des intentions de vote. Selon le nouveau sondage, Emmanuel Macron remporterait haut les mains le second tour des élections en face de Marine Le Pen avec un score de 57 % contre 43 %. L’écart serait beaucoup moins face à la candidate des républicains. Emmanuel Macron reste comme depuis des mois le leader incontesté et le président de choix des Français.

Marine Le Pen à la traine

Marine Le Pen a de la peine à progresser. La candidate du Rassemblement national connait en effet, une grosse régression dans les sondages. Un revirement assez inattendu quand on se réfère à sa progression les mois précédents. Plusieurs raisons pourraient expliquer cette roulade arrière de la candidate. La première raison serait la progression inattendue de la candidate Valérie Pécresse.

Marine Le Pen par contre ne possède pas cette popularité ou du moins la perdue au détriment de cette dernière. L’autre raison est liée au programme à son programme électoral qui a longtemps séduit, mais qui perd désormais tout son intérêt. La candidate des républicains fait preuve d’une bonne dynamique et lui ravit tranquillement la vedette. Cependant, la candidate s’efforce à redorer son image. En témoignent ses déplacements fréquents vers les populations et sa récente visite à la Mayotte.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Valérie Pécresse (@vpecresse)

Le désordre dans le camp des gauchistes

Pendant qu’Emmanuel Macron jouit de son prestige et de sa dominance dans les sondages, le constat est tout autre dans l’autre camp. En effet, la machine a du mal à prendre dans le camp des gauchistes. En réalité, le mieux placé pour le moment d’après les sondages serait Jean-Luc Mélenchon avec 9 % des intentions de vote. Le représentant des écologistes Yannick Jadot vient juste après avec 8 %. Anne Hidalgo par contre perd des points et se retrouve avec deux points en moins et serait donc à un total de 4 %.

Le candidat Fabien Roussel (3 %) et Arnaud Montebourg (2 %) ferment la marche du podium et seraient pour le moment les véritables outsiders. Les raisons de la traine dans le camp de la gauche seraient liées au grand désordre qui y règne. Une élection interne serait peut-être la solution pour remettre les choses en marche.

Afficher Masquer le sommaire
  • Dans la tête de Marine Le Pen
    Dans la tête de Marine Le Pen À la veille de l'élection présidentielle, ce livre mettra en lumière les lignes de forces de l'idéologie du Front national d'aujourd'hui, afin de répondre à la question que tout le monde se pose : le FN a-t-il vraiment changé ?
  • Marine le Pen
    Marine le Pen Nous l'avons vue grandir à l'ombre d'un père qui a hanté notre vie politique pendant quarante ans. Elle a pris sa place mais refuse celle du diable. Avec sa blondeur, son sourire parfois dérangeant, la dureté de ses formules, sa voix incomparable, Marine Le Pen, a tout compris à son époque, se joue des médias et prend la lumière. Mais elle demeure une inconnue.Au sein de l'extrême droite, beaucoup lui reprochent un vocabulaire "politiquement correct", pensé pour faire "du chiffre électroral". A l'extérieur, il a suffi de peu d'efforts — se tenir à l'écart du pire — pour nous apparaître comme fréquentable. L'est-elle vraiment ?Pour répondre à cette question, il faut entrer dans la vie de Marine Le Pen, percer à jour ses motivations et savoir qui l'entoure vraiment. Décrypter son opération "dédiabolisation". Dévoiler son OPA sur la laïcité. Décortiquer son revirement sur l'économie.Pendant des mois, Caroline Fourest et Fiammetta Venner ont enquêté, disséqué, écouté. Témoins, anciens du FN, compagnons de route, stratèges de passage ou doctrinaires endurcis. Elles ont interrogé sans fard Marine et Jean-Marie Le Pen. Exhumé des documents, croisé les programmes, surfé sur les sites de toutes tendances et ont rassemblé les images de l'album de famille frontiste. Elles nous racontent les dessous d'un clan unique par son système de cour, ses rêves de grandeur et ses petits arrangements.Le Front National — que d'anciens militants accusent d'être surtout un "Front familial" — peut-il vraiment donner des leçons ? Son nouveau programme est-il si différent de l'ancien ? Marine Le Pen veut-elle "tuer le père" ? Ou le réhabiliter ? Changer le FN ou le faire gagner ?Désormais, nous savons.
  • Marine le Pen
    Marine le Pen Nous l'avons vue grandir à l'ombre d'un père qui a hanté notre vie politique pendant quarante ans. Elle a pris sa place mais refuse celle du diable. Avec sa blondeur, son sourire parfois dérangeant, la dureté de ses formules, sa voix incomparable, Marine Le Pen, a tout compris à son époque, se joue des médias et prend la lumière. Mais elle demeure une inconnue.Au sein de l'extrême droite, beaucoup lui reprochent un vocabulaire "politiquement correct", pensé pour faire "du chiffre électroral". A l'extérieur, il a suffi de peu d'efforts — se tenir à l'écart du pire — pour nous apparaître comme fréquentable. L'est-elle vraiment ?Pour répondre à cette question, il faut entrer dans la vie de Marine Le Pen, percer à jour ses motivations et savoir qui l'entoure vraiment. Décrypter son opération "dédiabolisation". Dévoiler son OPA sur la laïcité. Décortiquer son revirement sur l'économie.Pendant des mois, Caroline Fourest et Fiammetta Venner ont enquêté, disséqué, écouté. Témoins, anciens du FN, compagnons de route, stratèges de passage ou doctrinaires endurcis. Elles ont interrogé sans fard Marine et Jean-Marie Le Pen. Exhumé des documents, croisé les programmes, surfé sur les sites de toutes tendances et ont rassemblé les images de l'album de famille frontiste. Elles nous racontent les dessous d'un clan unique par son système de cour, ses rêves de grandeur et ses petits arrangements.Le Front National — que d'anciens militants accusent d'être surtout un "Front familial" — peut-il vraiment donner des leçons ? Son nouveau programme est-il si différent de l'ancien ? Marine Le Pen veut-elle "tuer le père" ? Ou le réhabiliter ? Changer le FN ou le faire gagner ?Désormais, nous savons.
Plasma Review » politique » Sondages : Emmanuel Macron est toujours en tête pendant que Marine Le Pen se fait dépasser par Valérie Pécresse !