Redistribution des cartes, les sondages qui chamboulent tout !

À quelques mois des élections, les sondages tiennent l’actuel président Macron pour favori. Tout concourt à sa réélection si on se fie à ses signes avant-coureurs.

À quelques mois des élections, les sondages tiennent l’actuel président Macron pour favori. Tout concourt à sa réélection si on se fie à ses signes avant-coureurs. Pour vérifier leur véracité, il faudrait d’abord attendre, la tenue effective des élections qui auront lieu en 2022. On peut avoir à l’esprit que rien n’est encore joué.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par occidentis (@occidentisfr)

Qui tient la lanterne rouge dans le classement au premier tour ?

À l’approche des élections, ce n’est pas rare de constater que des études sont réalisées pour avoir une idée claire des candidats qui mènent la danse. Selon Harris Interactive, Emmanuel Macron, le président français caracole en tête du classement alors même qu’il ne s’est pas encore déclaré en tant que candidat. Les personnes ayant manifesté leur intention de vote à son égard l’ont crédité de 23% une légère régression par rapport à la semaine prochaine. Cela n’affecte aucunement sa position de premier de la liste.

Marine Le Pen, la candidate de l’extrême droite lui emboite le pas, elle aurait réussi selon les sondages à glaner 18% ; une légère baisse par rapport à la semaine précédente où elle aurait perdu deux points. Quelques points d’écart par rapport à son adversaire désigné premier sur la liste qu’elle promet de battre dans les urnes. Ayant refusé de se rallier à elle pour qu’ensemble, ils puissent savourer la victoire que procure le triomphe des idées, le polémiste Éric Zemmour la suit de près avec 14%, qu’il partage avec Valérie Pécresse. Les deux sont au coude à coude.

Son investiture en tant que candidat LR après avoir remporté l’adhésion du parti devant Éric Ciotti lui porte chance apparemment, car elle a progressé de trois points en seulement quelques jours. L’insoumis Jean-Luc Mélenchon, qui était statique dans les sondages depuis la moitié du mois d’octobre, a pu avoir un point de plus encore, actuellement, il serait à 11%. Yannick Jadot a dégringolé et se retrouve à 7%, il a perdu un point. La maire de paris, Anne Hidalgo n’a pas bougé du tout, et reste à 5%. Et pour fermer la marche, Nicolas Dupont-Aignan prend la tête avec un total de 2%.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par j21unis 🇫🇷 (@j21unis)

Des affiches plus intéressantes au second tour

Sans grande surprise Emmanuel Macron se hisse au sommet de la pyramide et l’emporte sans encombre face à ses adversaires non moins négligeables. Il fera plier ses adversaires à commencer par Mme Pécresse qui se retrouverait avec 53/47%, ensuite Mme Le Pen, avec 55/45% et enfin contre Éric Zemmour qui se retrouvera avec 62/38%. Ce sont des estimations à prendre avec pincettes, elles ne tiennent pas lieu de résultat final, puisque les élections ne sont même pas encore organisées.

Ce sont simplement des intentions de vote qui peuvent changer au fil des jours.  Plusieurs mois nous séparent encore du scrutin présidentiel. Ce sondage a été effectué en ligne, le 3, 4, 5, 6 novembre 2021. Le nombre de personnes y ayant participé s’élèverait à 2.613 triés sur le volet, mais représentant la population française étant en âge de voter et dont un nombre important est inscrit sur une liste électorale. Aucune œuvre humaine n’est parfaite, des erreurs aussi infirmes soient elles peuvent être constatées. Si erreur, il y a, cela se situerait entre 1 et 2, 3 points.

Afficher Masquer le sommaire
Plasma Review » politique » Redistribution des cartes, les sondages qui chamboulent tout !