Débat de la fin de vie, Emmanuel Macron ne veut pas aborder le sujet !

Le débat sur la fin de vie date de longtemps en France. Interrogé sur la question ce vendredi pendant son déplacement au Vatican, Emmanuel Macron estime ne pas vouloir se pencher sur le sujet...

Le débat sur la fin de vie date de longtemps en France. Interrogé sur la question ce vendredi pendant son déplacement au Vatican, Emmanuel Macron estime ne pas vouloir se pencher sur le sujet à la fin de son quinquennat.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Un très long silence

Le silence d’Emmanuel Macron sur le sujet de l’euthanasie est très pesant. En effet, depuis le début de son mandat, le chef de l’État a toujours fait preuve d’un mutisme face à ce sujet qui loge en première place au sein des débats. D’ailleurs, il l’a reconnue dans une de ses précédentes interventions, mais ne souhaite pas en parler du moins pour le moment, semble-t-il.

En réalité, la proposition de loi sur la vie a été remise sur le tapis en avril dernier par le biais du député Olivier Falorni. Cette proposition de loi vise à permettre aux personnes au seuil de la mort de choisir une fin de vie de manière libre et consentie. Pour l’heure, l’euthanasie reste illégale en France contrairement à ses voisins allemands, belges et espagnols. L’avis du président Macron sur la question du suicide assisté et de l’euthanasie est vivement souhaité dans le rang des Français.

La fin de vie, un sujet sensible et douloureux

L’idée de la mort est très souvent difficile à aborder. La question de la mort semble encore un sujet tabou et très clivant. Ces raisons pourraient justifier le silence dont fait montre le président depuis son investiture. En poussant la réflexion, on peut deviner qu’Emmanuel Macron souhaite garder une certaine neutralité dans le débat afin de ne pas faire de faux pas.

Dans son interview, il affirme que ce débat ne serait pas d’actualités à la fin de ce quinquennat. Une déclaration qui entre en contradiction avec les déclarations de Line Renaud, une proche du couple Macron. Au cours d’une interview dans l’émission « C’à vous », cette dernière a affirmé que l’euthanasie et le suicide assisté auront leur place dans les programmes du président. Le président Macron serait peut-être toujours en réflexion sur le sujet. C’est peut-être l’argument probant pour justifier son silence.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Un problème à reconsidérer

La mort est certainement un sujet difficile à évoquer, mais les réactions des Français sur le sujet sont tout le contraire. En réalité, plus de personnes souhaitent désormais avoir un minimum de contrôle sur la fin de leur vie. Les individus désirent exercer leur liberté sur la mort. Les sondages dans ce sens le prouvent grandement. Selon un sondage IFOP publié en juillet dernier, la majorité des Français se montre favorable à un référendum sur la légalisation de la possibilité de faire un choix à la fin de vie.

Cette volonté de masse doit être certainement prise en compte. D’après les informations relayées, le président Macron se dit ne pas vouloir s’opposer à une convention générale sur la fin de vie. Le débat referait certainement surface pendant les campagnes électorales. Une relance des débats devrait aussi être envisagée pour redonner vie à ce projet de loi.

Afficher Masquer le sommaire
Plasma Review » Non classé » Débat de la fin de vie, Emmanuel Macron ne veut pas aborder le sujet !