Roman Loumina : La science-fiction à la française

La science-fiction française n’est pas morte, découvrez Loumina, un roman de science-fiction à la française.

Non, la science-fiction française n’est pas morte ! Et vous le découvrirez en lisant le roman Loumina de Simon Laroche auquel les lecteurs et le monde de l’édition commencent à s’intéresser.

Comme aime à le dire l’auteur, la science-fiction est l’un des genres les plus créatifs de la littérature. Les romans de science-fiction emmènent les lecteurs dans des aventures allant de galaxies lointaines à des mondes sous-marins et partout entre les deux, leur présentant des personnages et des technologies d’un autre monde en cours de route.

Pourquoi Loumina ?

Loumina, c’est le nom d’une planète habitée par les louminiens. Elle est similaire à la Terre et située à quarante-six années-lumière de notre système solaire.

Loumina, c’est de la science-fiction, mais c’est aussi une histoire d’amour, une aventure, la contemplation d’un Univers immense et plein de piège, d’autres races, des robots et des intelligences artificielles, et c’est l’histoire d’un bébé qui va être arraché de son berceau sur Terre, enlevée à son père, et qui va grandir et vivre une aventure à la fois incroyable, inimaginable et terrifiante.

Oui, la science-fiction à la française est bien là, et elle est mue par une imagination débordante. Mais découvrons ensemble ce qu’est la science-fiction…

Qu’est-ce que la littérature de science-fiction ?

La science-fiction est un genre de fiction spéculative qui contient des éléments imaginaires qui n’existent pas dans le monde réel. La science-fiction couvre un large éventail de thèmes qui explorent souvent les voyages dans le temps, les voyages dans l’espace, se déroulent dans le futur et traitent des conséquences des avancées technologiques et scientifiques.

L’histoire de la littérature de science-fiction

Le genre science-fiction remonte au IIe siècle. Une histoire vraie, écrite par le satiriste syrien Lucian, est considérée comme la première histoire de science-fiction, qui a exploré d’autres univers et formes de vie extraterrestres. La science moderne s’est développée au siècle des Lumières et les écrivains ont réagi aux progrès scientifiques et technologiques avec une vague d’histoires de science-fiction comme New Atlantis de Francis Bacon (1627), Somnium de Johannes Kepler (1634) et Histoire comique des États et Empires de la Lune de Cyrano de Bergerac (1657).

Science-fiction dure versus science-fiction douce : quelle est la différence ?

loumina couverture livre
Loumina couverture livre

La science-fiction est divisée en deux grandes catégories : la science-fiction dure et la science-fiction douce.

Les romans de science-fiction durs sont basés sur des faits scientifiques. Ils s’inspirent des sciences naturelles « dures » comme la physique, la chimie et l’astronomie. Un exemple de science-fiction dure est le roman Seul sur Mars d’Andy Weir qui n’hésite pas à nous inonder de détails physiques et biologiques quant à une vie possible sur Mars.

Les romans de science-fiction soft peuvent être deux choses : soit ils ne sont pas scientifiquement exacts, soit ils sont inspirés par les sciences sociales « soft » comme la psychologie, l’anthropologie et la sociologie. C’est là qu’intervient le roman Loumina de Simon Laroche, plus centré sur les relations entre les personnages, le voyage interstellaire, la découverte de planètes et de galaxies, la contemplation, les robots et les intelligences artificielles…

Les termes sont quelque peu flexibles, mais ils aident les lecteurs à comprendre rapidement les fondements d’un roman et à quoi s’attendre.

Parmi les sous-genres et genres connexes de la science-fiction, on peut citer :

  1. La fiction fantastique: des histoires de science-fiction inspirées de la mythologie et du folklore qui incluent souvent des éléments de magie.
  2. La fiction surnaturelle: des histoires de science-fiction sur des connaissances secrètes ou des capacités cachées qui incluent la sorcellerie, le spiritisme et les capacités psychiques.
  3. La fiction utopique: des histoires de science-fiction sur des civilisations que les auteurs considèrent comme des sociétés parfaites et idéales. La fiction utopique est souvent satirique.
  4. La fiction dystopique: des histoires de science-fiction sur des sociétés que les auteurs jugent problématiques pour des choses comme les règles gouvernementales, la pauvreté ou l’oppression.
  5. Le space opera: des histoires de science-fiction qui se déroulent dans l’espace et sont centrées sur le conflit, la romance et l’aventure. Le roman Loumina de Simon Laroche pourrait être qualifié de space opera, mais il n’est pas rare que l’on puisse attribuer plusieurs sous-genres à un même roman.
  6. Le space western: des histoires de science-fiction qui mélangent des éléments de science-fiction avec des éléments du genre western.
  7. Le cyberpunk: histoires de science-fiction qui juxtaposent une technologie de pointe avec une société moins avancée et en panne.
  8. Le steampunk: des histoires de science-fiction qui mêlent technologie et machines à vapeur.

Quelles sont les caractéristiques communes de la science-fiction ?

La science-fiction est souvent appelée la « littérature des idées ». Les romans de science-fiction incluent une grande variété de concepts futuristes. Comme ils sont si imaginatifs, tout est possible, surtout dans les romans de science-fiction soft. Un roman de science-fiction peut porter sur l’espace, les voyages dans le temps, les extraterrestres qui débarquent ou les extraterrestres qui voyagent dans le temps et dans l’espace…

Quels que soient le cadre et les personnages, toutes les histoires de science-fiction sont complexes, contiennent des détails nuancés et explorent des thèmes plus larges, parfois satiriques, sous la surface de la société.

Les éléments classiques d’un roman de science-fiction comprennent :

  • Le voyage dans le temps ;
  • La téléportation ;
  • Le contrôle mental, la télépathie et la télékinésie ;
  • Les extraterrestres, les formes de vie extraterrestres et les mutants ;
  • Le voyage et l’exploration de l’espace ;
  • La guerre interplanétaire ;
  • Les univers parallèles ;
  • Les mondes fictifs ;
  • Les histoires alternatives ;
  • La technologie spéculative ;
  • Les ordinateurs et robots super intelligents…

Conseils pour les auteurs de science-fiction

Lorsque vous écrivez votre roman de science-fiction, tenez compte des points suivants :

Inspirez-vous de la vie réelle pour votre histoire. Prenez une idée de la société actuelle et poussez-la un peu plus loin, développez-la, magnifiez-la. Même si les êtres humains sont des penseurs à court terme, la fiction peut anticiper et extrapoler dans de multiples versions du futur.

Faites des recherches. Cela peut sembler paradoxal, mais la recherche renforcera votre projet, peu importe à quel point vous vous éloignez des faits historiques. Mener des recherches trop tôt dans le processus de rédaction peut détourner ou ralentir l’intrigue, mais il est essentiel de garder vos lecteurs immergés et de croire au monde que vous avez créé. Se tromper dans les détails peut ébranler leur croyance en votre histoire.

Créez un ensemble de règles pour le monde de votre roman et respectez-les. La science-fiction n’est pas automatiquement intéressante ; elle doit être rendue convaincante, plausible et précise dans le cadre de son propre ensemble de règles. Les règles ajoutent du poids au matériel ou modifient les enjeux pour vos personnages et/ou lecteurs. Une fois que vous avez établi une règle, si vous l’enfreignez, vous brisez l’illusion d’un monde crédible et convaincant.

Gardez votre histoire ancrée dans la réalité. Tout élément technologique ou fantastique dans la science-fiction devrait avoir des racines dans ce que notre espèce actuelle peut déjà faire ou est en passe de pouvoir faire.

Et enfin, laissez-vous porter, faites rêver vos lecteurs, soyez IMAGINATIF ! Le Roman Loumina est un bon exemple d’imagination débridée, c’est un livre qui ravira tous les amateurs de science-fiction.

 

Autres articles

Afficher Masquer le sommaire
Plasma Review » France » Roman Loumina : La science-fiction à la française