8 astuces pour réduire l’anxiété de manière saine

L’anxiété est un véritable ennemi du bien-être. Elle naît à la faveur d’une situation éprouvante psychologiquement et peut devenir difficile à évacuer.

L’anxiété se distingue de la peur par le fait que, contrairement à cette dernière, elle peut survenir sans que le sujet soit confronté à un réel danger. Lisez ici 8 astuces pour réduire l’anxiété sans recourir à des médicaments !

Affronter la situation anxiogène

L’anxiété se déclenche généralement dans des contextes qui varient énormément. Si vous êtes souvent confronté à des troubles d’anxiété, vous savez sans doute les principales situations qui les provoquent. Comme la plupart des personnes dans votre cas, vous avez peut-être l’habitude d’essayer d’éviter ces situations.

Si tel est le cas, commencez par vous dresser contre votre problème. Des réactions de panique se déclenchent dans le corps quand celui-ci se sent confronté à un danger. Mais chez les personnes sujettes à l’anxiété, ces manifestations ne sont que de fausses alertes.

En essayant d’affronter les situations anxiogènes, vous parviendrez peu à peu à les appréhender. In fine, vous pourrez les vivre sans en pâtir.

Profiter des propriétés anxiolytiques du CBD

Objet de recherches depuis quelques décennies, le CBD s’est révélé utile pour surmonter pour des difficultés sur les plans physique et psychologique. Cette molécule, qui a pour source la  plante de chanvre, a des propriétés anti-stress et anti-dépression prouvées. Elle apaise les tensions neuromusculaires en freinant l’activité des neurones, eux qui sont très sollicités en cas de crise d’anxiété.

Le CBD peut donc aider à limiter les émotions désagréables. Il est disponible sur le marché sous une diversité de produits. Vous trouverez sans doute celui qui sera de votre goût.  Il y a, par exemple, des huiles de CBD avec authentique-cbd.fr et qui peuvent s’utiliser de plusieurs façons. V

ous pouvez en prendre par voie orale, en éjectant quelques gouttes sous la langue. Vous pouvez aussi en mettre dans un mets ou dans une boisson.

Optimiser la respiration

Si vous ressentez en début d’anxiété, prenez le temps de respirer. Si vous avez du mal à contrôler les pensées sombres, vous pouvez quand même limiter leur impact sur vous en respirant convenablement. Il s’agit, pour commencer, d’inspirer profondément et lentement par les narines.

Puis, il vous faudra retenir votre souffle pendant quelques instants, faisant ainsi circuler l’oxygène dans les poumons. Ensuite, expirez par la bouche tout lentement. Si vous vous y prenez parfaitement, votre ventre doit se gonfler pendant l’inspiration et se dégonfler au cours de l’expiration.

Utiliser un masseur de tête électrique

Le massage a le pouvoir d’améliorer la condition physique et l’état d’esprit. Pensez-y pour réduire l’anxiété sans ingurgiter des médicaments. Nous vous recommandons notamment d’avoir souvent à portée de main un masseur de tête électrique.

Cet équipement vous servira à vous offrir des séances de massage sans l’intervention d’une autre personne. L’appareil stimule les terminaisons nerveuses qui se trouvent sur le crâne. Cela favorise la détente et l’atténuation des émotions toxiques.

Bouger son corps

En cas de trouble d’anxiété, ne restez pas dans votre siège afin d’éviter de vous laisser submerger par la situation. Levez-vous et effectuez, ne serait-ce que, quelques gestes. Vous pouvez par exemple fermer des poings et lancer des coups dans le vide. Feignez d’esquiver des coups d’un adversaire imaginaire et essayez de le vaincre par K.O. Si vous êtes dans un endroit clos, la marche à l’extérieur peut aussi suffire pour réduire l’anxiété.

Écrire ses ressentis

L’écrit peut servir à surmonter des difficultés psychologiques. Et cela peut vous être d’une précieuse aide dans une situation d’anxiété. Saisissez un stylo ou un crayon et une feuille de papier puis matérialisez par écrit vos ressentis. Transcrivez vos pensées telles qu’elles vous viennent. Il est probable que vos émotions négatives s’évaporent avant même que vous finissiez votre petite séance d’écriture.

Nouer le contact avec la nature

La nature est à mettre à profit pour prendre soin de soi et de son corps sainement et gratuitement. Vous allez pouvoir réduire l’anxiété en humant de l’air pur dans un cadre bucolique. Il peut s’agir de votre jardin, d’un espace public, de la plage, de la montagne… Vous l’aurez compris, rendez-vous dans un endroit paisible qui inspire la tranquillité d’esprit. Le souvenir des merveilles de la nature pourrait estomper les mauvaises pensées en cas d’anxiété.

Pleurer s’il le faut

Face à l’anxiété, vous essayez certainement de rester fort (e). Il est vrai qu’il n’est pas utile de vous apitoyer sur votre sort en pareil contexte. Mais cela ne constitue pas une raison pour retenir vos larmes si elles ne demandent qu’à couler. Notons que les pleurs ont des bienfaits psychologiques et peuvent vous aider à évacuer les émotions négatives qui vous assaillent. De récents travaux scientifiques comme ceux effectués par Asmir Gračanin de l’Université de Tilburg aux Pays-Bas l’ont prouvé. Vous pourriez vous sentir beaucoup mieux après avoir versé quelques larmes. Donc, la prochaine fois que l’anxiété se pointera et que vous aurez envie de pleurer, laissez-vous aller.

Afficher Masquer le sommaire
Plasma Review » France » 8 astuces pour réduire l’anxiété de manière saine