L’huile d’olive : une mine d’or insoupçonnée!

L'huile d'olive fait partie des secrets de longévité de ceux qui vivent dans des zones géographiques telles que le Japon, la Sardaigne, le Costa Rica où les gens vivent, plus qu’ailleurs, mieux et vieux.

L’huile d’olive fait partie des secrets de longévité de ceux qui vivent dans des zones géographiques telles que le Japon, la Sardaigne, le Costa Rica où les gens vivent, plus qu’ailleurs, mieux et vieux. Elle est utilisée pour ses vertus nutritionnelles en médecine et esthétiques entre autres.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Bastide du Laval (@bastidedulaval)

Alliée pour la perte de poids

Grâce aux graisses saines qu’elle contient, elle apporte une sensation de satiété. Attention, à consommer avec modération, car elle peut avoir des effets laxatifs sur notre organisme. Et à conseiller si vous avez des ennuis de constipation à raison d’une cuillère à café le matin à jeun. Elle a un côté purgatif et digestif surtout si elle est mélangée au citron (facilite l’évacuation des voies biliaires).

Anti-inflammatoire naturel

Des chercheurs américains ont montré que l’huile d’olive extra-vierge contient effectivement une substance qui possède une puissante activité inhibitrice envers certaines enzymes (les cyclooxygénases) impliquées dans l’inflammation. Cette molécule, qu’ils ont nommée oléocanthal, est présente en quantité relativement importante dans l’huile d’olive (0,2 g par millilitre) et pourrait ainsi grandement contribuer aux effets anti-inflammatoires bien connus du régime méditerranéen.

Curieusement, l’anti-inflammatoire ibuprofène est la seule substance connue capable de provoquer une sensation de piquant au niveau de la gorge similaire à celle associée aux huiles d’olive de qualité. Autrement dit, la légère irritation provoquée par l’huile d’olive est en fait la marque de la présence d’un anti-inflammatoire naturel, qui possède une activité semblable à celle de l’ibuprofène.

L’huile d’olive contribue à la prévention des maladies cardiaques, des AVC et de la démence, ainsi que des cancers du sein, des voies respiratoires et du tube digestif supérieur. Des études démontrent qu’elle pourrait même diminuer les risques d’ostéoporose et de diabète.

Pleine de propriétés digestives

L’huile d’olive ayant la particularité de diminuer les effets indésirables sur le foie de certains excès de table occasionnels, et en particulier lorsqu’ils sont accompagnés de boissons alcoolisées, une simple cuillère à café d’huile d’olive bio juste avant les festivités se révèle très efficace en termes de prévention.

Idéal pour l’organisme

La présence d’antioxydants, un agent qui empêche ou ralentit l’oxydation en neutralisant des radicaux libres. C’est une des huiles les plus riches en vitamine E, un antioxydant puissant et important. La présence d’un groupe de graisses qui est recommandé de consommer davantage c’est-à-dire des graisses insaturées. Ici il s’agit principalement de graisses mono-insaturées sous forme d’oméga 9. Ce sont quelques éléments en dehors de beaucoup d’autres molécules bioactives et qui sont bénéfiques pour notre santé.

Renferme du bon gras

L’huile d’olive est plus que du bon gras, elle contient également des polyphénols qui jouent un rôle important dans ses effets positifs sur la santé. L’huile d’olive représente une source exceptionnelle de bons gras mono-insaturés qui réduisent les niveaux de mauvais cholestérol et le risque de maladies du cœur.

Cependant, et contrairement aux autres huiles végétales, l’huile d’olive n’est pas qu’une source de gras: elle contient également plusieurs molécules phytochimiques qui contribuent également aux effets positifs de l’huile d’olive sur la santé.

L’huile d’olive est excellente pour la santé, en raison de sa richesse en oméga-9, des acides gras mono-insaturés. Leur consommation est associée à une diminution du risque de maladies cardiovasculaires et à une baisse du taux de cholestérol dans le sang.

Afficher Masquer le sommaire
Plasma Review » Santé » L’huile d’olive : une mine d’or insoupçonnée!