Gilles Lellouche : comment il s’est senti humilié à cause de Guillaume Canet !

Actuellement en pleine promotion du film « Bac Nord », Gilles Lellouche sera également à l’affiche du prochain opus d' »Astérix & Obélix ». En plein interview pour Kombini, l’acteur est revenu sur la fois où il a été humilié dans un stade de foot à cause de Guillaume Canet.

En ayant tourné dans pas moins de 50 longs-métrages, Gilles Lellouche a un CV bien rempli ! L’acteur de 49 ans à l’affiche de « Bac Nord » fait aujourd’hui la tournée des médias et demeure un des acteurs les plus connus de sa génération. Les fans d’Asterix pourront également bientôt le retrouver sous les traits d’Obelix dans Astérix et Obélix : L’Empire du Milieu réalisé par son ami Guillaume Canet. C’est chez Kombini qu’il s’amuse à dévoilé des anecdotes plutôt drôles le concernant.

Gilles Lellouche revient sur ses débuts au cinéma.

Pour se lancer dans le cinéma, le grand ami de Jean Dujardin a pu compter sur l’aide de Guillaume Canet. C’était à l’époque pour le magnifique film Jeux d’enfants de Yann Samuell avec Marion Cotillard. Gilles Lellouche obtient un de ses premiers petits rôles, celui de Sergueï Nimov Nimovitch, le joueur de football qui partage la vie du personnage joué Marion Cotillard dans le film. Seulement, pour obtenir ce rôle, il fallait savoir jouer au foot.

 

Étant proche de Guillaume Canet, ce dernier tente de lui faire décrocher ce rôle malgré le fait que Gilles Lellouche ne sache absolument pas jouer au foot. Il ne s’est pas doute qu’il allait vivre l’un des moments les plus embarrassants de sa carrière au cœur du stade de football de la ville de Lens.

Guillaume me dit : ‘t’inquiète on va s’arranger' »

Gilles Lellouche a alors raconté à Kombini la fois où il a joué au football devant un stade complètement plein sans même savoir manier le ballon rond ! « Ça c’est Guillaume Canet ! C’était au tout début, je devais avoir 29, 30 ans. Il allait faire Jeux d’enfants, commence t-il par expliquer. Le réalisateur cherchait un acteur qui jouait hyper bien au foot, et moi je suis vraiment une teub au foot… Guillaume me dit : ‘t’inquiète on va s’arranger' », se rappelle Gilles Lellouche.

Afin de décrocher le rôle, Guillaume Canet vend les mérites de son ami au réalisateur et ne manque pas de sur-évaluer ses qualités de footballeur. « On est allés au stade de Lens pendant un match balèze. À la mi-temps, on a profité des équipes et du public pour faire cette fameuse reprise de volée que j’ai raté à peu près vingt-deux fois. Les gens étaient morts de rire ! Ça a été un grand moment de solitude parce que des gens qui se foutent de ta gueule vingt-deux fois d’affilée, c’est chaud…Par contre, quand j’ai réussi à la mettre, j’étais Maradona, paix à son âme ! » se remémore-t-il en souriant. Cela devait être un des moments les plus embrassants de sa carrière.

 

 

Afficher Masquer le sommaire
Plasma Review » France » Gilles Lellouche : comment il s’est senti humilié à cause de Guillaume Canet !