Est-ce qu’il y a des frais sur une assurance vie ?

Un contrat d’assurance vie ne ressemble pas aux autres contrats d’assurance : habitation et santé. Souvent, souscrire une assurance vie engendre de nombreux frais qui sont méconnus des souscripteurs.

Lorsque vous voulez prendre une assurance vie, il est important de comparer les différentes offres proposées par l’assureur, mais sur quel frais se baser pour trouver la meilleure offre ? Entre les frais de gestion, d’arbitrage ou encore de versement, il est difficile de s’y retrouver. Dans cet article, nous allons passer au crible tous les frais de la souscription d’un contrat d’assurance vie.

Les frais liés à la souscription d’un contrat d’assurance vie

Un contrat d’assurance vie est une bonne solution d’épargne pour préparer ses vieux jours, ou même de mettre à l’abris sa famille ainsi que les bénéficiaires choisis. Bien qu’avec le temps, vous pourrez recevoir des intérêts, et que ce type de service peut s’avérer rentable, vos aurez de nombreux frais à payer pour votre contrat d’assurance vie.

Les frais dune assurance vie sont déduits directement du capital de l’assuré. Voici tous les frais engendrés lors de la souscription d’un contrat d’assurance vie.

Frais de gestion annuels

Les frais de gestion de l’assurance vie prennent en compte votre capital, vos intérêts, ainsi que vos gains générés au fil du temps. Ce type de frais varie selon le type de contrat d’assurance souscrit et se déduit de votre contrat d’assurance une fois par an. Les frais de gestions sont facturés de 0.5 à 1% par an sur le compte épargne de votre assurance vie.

A noter que pour les assurances vie multi-supports, les frais de gestion sont plus élevés que les simples contrats mono-support.

Frais d’arbitrage

Les frais d’arbitrage sont appliqués seulement pour les contrats d’assurance vie multi-supports où l’on peut vendre ou acquérir des valeurs. L’assuré pourra choisir des frais d’arbitrage forfaitaires qui vont jusqu’à 30 euros et qui seront prélevés selon le capital, ou un coût proportionnel au montant engagé lors de la modification des actifs.

  • Les frais d’arbitrage peuvent aller jusqu’à 1% de votre capital assurance vie.
  • Certains assureurs offrent même un nombre d’arbitrage gratuit à leurs clients par an.

Frais de versement

Dans une assurance vie, vous pourrez faire un versement unique ou des versements mensuels, trimestriels ou même libres quand vous le souhaitez, tout dépend de vos préférences.

Lors de chaque versement, des frais seront automatiquement déduits selon le montant du capital de l’assuré. Les frais de versement sont facturés jusqu’à 5% de votre assurance vie.

Quels frais pour le rachat de son assurance vie ?

L’assurance vie, contrairement aux autres assurance, vous permet de résilier votre contrat quand bon vous semble et sans engagement.

Ce type de démarche se fait par le rachat partielle ou total de son capital assurance vie, et peut engager des taxes, impôts et frais d’indemnités, selon les clauses du contrat d’assurance vie souscrit.

La plupart des assureurs ne facturent rien lors du rachat de votre capital en tant qu’assuré. En revanche, celui-ci est soumis à la fiscalité selon la durée de votre contrat. Vous devrez donc payer une taxe sur les intérêts générés grâce à votre assurance vie. Le système fiscal pour le rachat d’une assurance vie est sous deux régimes :

  • impôt sur le revenu ;
  • prélèvement forfaitaire libératoire.

Quels sont les frais de succession de l’assurance vie ?

Lors de la souscription d’une assurance vie, vous pourrez mentionner des bénéficiaires. Ces personnes bénéficieront du capital de l’assuré après son décès.

Dans le cas où l’assuré ne mentionne pas de bénéficiaires dans son assurance vie, le capital sera transmis à ses successeurs c’est-à-dire conjoint et enfants. Mais la successions d’une assurance vie engage aussi des frais. L’avantage d’une assurance vie est que les bénéficiaires profiteront d’une fiscalité très avantageuse, en plus d’être exemptés de payer des droit de succession selon l’âge de l’assuré lors du versement.

Pour des versements après 70 ans, les bénéficiaires paieront leurs fiscalités selon les droit de successions, en plus de l’abattement d’un montant réduit de 30 500 euros entre tous les bénéficiaires. Alors que si les versements de l’assuré sont effectués à moins de 70 ans, le montant de l’abattement dont profitent les bénéficiaires est de 152 500 euros chacun.

Afficher Masquer le sommaire
Plasma Review » Assurance » Est-ce qu’il y a des frais sur une assurance vie ?