Élection présidentielle de 2022 : la France insoumise entre officiellement dans la danse !

Alors que les échéances électorales sont programmées pour se tenir dans le mois d’avril prochain, certains candidats s’activent déjà sur le terrain pour mettre toutes les chances de leur côté.

Alors que les échéances électorales sont programmées pour se tenir dans le mois d’avril prochain, certains candidats s’activent déjà sur le terrain pour mettre toutes les chances de leur côté.

Ce samedi 18 septembre, dans l’Indre, le président de la France insoumise était en réunion avec ses sympathisants  avant de mettre le cap, dimanche, sur Châteauneuf-sur-Isère (Drôme) où il a clôturé les évènements de son week-end politique chargé. Ce premier rassemblement au nom du parti de Jean-Luc Mélenchon est une réunion de soutien au candidat par des personnes inscrites  en ligne, mais qui se voient pour poser les piliers d’actions à venir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Luc Mélenchon (@jlmelenchon)

Rallier davantage les abstentionnistes

La campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon est définitivement lancée. C’est le moins qu’on puisse dire après les meetings de son parti ainsi que les questions qui y ont été traitées, ce samedi et dimanche. En marge donc de ces réunions, le leader de la France insoumise est revenu sur la nécessité de rallier les « abstentionnistes » dans sa barque.

En faisant un retour sur le faible taux de participation aux dernières élections locales et européennes, le candidat en course à l’Élysée avertit ses sympathisants. « L’abstention est la pire chose qui puisse nous arriver. Plus ça vote, plus nous sommes forts. Moins ça vote, plus Macron et Le Pen sont forts », a démontré le député de Marseille devant des milliers de sympathisants à l’occasion de ce que beaucoup d’observateurs désignent par sa campagne présidentielle. Pour lui, « l’abstention est un piège à cons » qu’il vaille mieux éviter.

Ne pas laisser Macron les mains libres pour continuer

En effet, le candidat porté par la France insoumise assure de nouveau son programme politique de 2017 « L’Avenir en commun » qui est en cours de réactualisation pour répondre au mieux, aux attentes des Français ainsi que les aspirations populaires qui boudent les urnes.

Instauration de la VIe République, suppression de glyphosate, revalorisation du SMIC ( environ 14 000 euros), retraite à 60 ans, réduction du temps de travail, tout se met à contribution dans les camps des « insoumis » pour donner une connotation populaire à leurs thèmes de campagnes.

La plupart de ces propositions sont approuvées par l’opinion selon Jean-Luc Mélenchon. « Si vous vous abstenez, vous donnez raison à une minorité socialement égoïste, philosophiquement irresponsable (…) Qui s’abstient laisse Macron les mains libres pour continuer à faire la sale besogne qu’il a commencée », a-t-il rappelé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Luc Mélenchon (@jlmelenchon)

Des pics n’en sont pas du reste

Par ailleurs, le patron de la France insoumise a saisi l’occasion de sa tournée politique de ce week-end pour s’attaquer à l’extrême droite. Il a de même fustigé les déclarations racistes et antisémites observées durant les manifestations contre le pass sanitaire. Des dérives qui présagent une campagne électorale sale et dure, à l’en croire.

Ses piques ont ciblé, en outre, le polémiste Eric Zemmour qui s’est ouvertement attaqué au concept de « la créolisation de la société » qu’il prône. « Mais n’est-il ­ [Eric Zemmour] pas lui-même, du fait de ses origines, le résultat d’une créolisation à la française ? », s’est demandé le candidat.

Enfin, il faut également savoir que Mélenchon apparait régulièrement en tête dans les enquêtes d’opinion de votes en affichant en 8 % et 11 % au compteur. Classé donc comme premier à la gauche, le député de Marseille espère surpasser les 19,58 % des voix qu’il avait collectées en 2017.

Afficher Masquer le sommaire
Plasma Review » France » Élection présidentielle de 2022 : la France insoumise entre officiellement dans la danse !