Traitement de la covid-19 : l’agence européenne des médicaments autorise la pilule anti covid de Merck !

La crise sanitaire que subit le monde depuis près de deux ans est loin d’être passée. Malgré les campagnes de vaccinations et des taux de couverture vaccinale bien élevés, l’Europe s’apprête à essuyer une cinquième vague. Toujours dans la logique de lutte contre cette pandémie, l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) vient d’approuver l’utilisation de la pilule anti-covid de Merck.

La crise sanitaire que subit le monde depuis près de deux ans est loin d’être passée. Malgré les campagnes de vaccinations et des taux de couverture vaccinale bien élevés, l’Europe s’apprête à essuyer une cinquième vague. Toujours dans la logique de lutte contre cette pandémie, l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) vient d’approuver l’utilisation de la pilule anti-covid de Merck.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Sky tg24 (@skytg24)

L’avis favorable de l’EMA concernant l’utilisation de la pilule anti-covid de Merck

C’est l’un des traitements contre la covid-19 les plus attendus. Ce vendredi 19 novembre, l’EMA a livré un avis favorable au traitement anti covid appelé Lagevrio ou molnupiravir, des laboratoires américains Merck. Cette pilule est un antiviral oral contre la covid-19, qui s’adresse aux personnes infectées et à risque de forme sévère, pour éviter l’hospitalisation. Selon Merck, il permet de « bloquer la réplication du virus et éviter qu’il se propage dans le corps ».

 

Il favorise également la diminution de 50% les risques de développer une forme grave de la maladie quand il est donné à des patients qui viennent d’être testés positivement à la covid-19. Pour l’heure, ces pilules ne sont pas encore utilisées au sein de l’Union Européenne, car malgré l’avis favorable de l’EMA, ce médicament n’est pas encore totalement approuvé. Mais l’agence a pris soin d’émettre des recommandations afin que chaque pays puisse décider individuellement de l’utiliser en cas de pic d’infections.

Une utilisation en cas d’urgence et pour les formes graves

Le régulateur européen autorise donc les États membres de l’Union à utiliser le médicament « pour traiter les adultes atteints de covid-19 qui n’ont pas besoin d’oxygène supplémentaire et qui présentent un risque accru de développer une forme sévère ». Dans son communiqué, l’EMA estime avoir « émis cet avis pour soutenir les autorités nationales qui peuvent décider d’une éventuelle utilisation anticipée du médicament avant l’autorisation de mise sur le marché, par exemple dans les situations d’urgence », observant « les taux croissants d’infection et de décès dus au covid-19 au sein de l’UE ».

 

Ainsi, le molnupiravir doit être administré dès que possible après le diagnostic de covid-19 et dans les 5 jours suivants le début des symptômes. Ce médicament en forme de gélule doit être pris deux fois par jour pendant 5 jours. L’Agence a aussi tenu à assurer que les effets secondaires du médicament sont « tous légers ou modérés ». Il s’agit principalement de diarrhées, de nausées, de vertiges et des maux de tête.

 

Toutefois, l’agence a tenu à ne pas recommander cette pilule « pendant la grossesse et chez les femmes susceptibles de devenir enceintes et n’utilisant pas de contraception efficace ». De même, elle souligne que « l’allaitement doit être interrompu pendant le traitement et pendant 4 jours après le traitement ».

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Ground News (@groundnews)

Le molnupiravir, déjà autorisé au Royaume-Uni

L’EMA vient donc de faire le premier pas vers la mise sur le marché prochainement de cette pilule anti-covid sur la majorité des pays du continent européen. Pour l’instant, le Royaume-Uni est le premier pays du vieux continent et du monde à l’avoir autorisé. L’Agence devra alors continuer d’accélérer les évaluations pour obtenir les autorisations le plus rapidement possible au niveau d’autres États.

Afficher Masquer le sommaire
Plasma Review » Santé » Traitement de la covid-19 : l’agence européenne des médicaments autorise la pilule anti covid de Merck !