Santé : Un médecin demandé à être radié par l’ordre des médecins du Rhône pour avoir prescrit un traitement dangereux !

Le traitement de certaines maladies est légalement soumis à un traitement spécifique. Les agents de santé n’ont pas ainsi le droit de passer outre certaines recommandations. Il ne s’agit pas de faire ce qu’on veut sur les malades.

Le traitement de certaines maladies est légalement soumis à un traitement spécifique. Les agents de santé n’ont pas ainsi le droit de passer outre certaines recommandations. Il ne s’agit pas de faire ce qu’on veut sur les malades. C’est un métier bien organisé. Un médecin est sous la menace d’une radiation pour un traitement non autorisé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Medecine (@medecine_france)

La réclamation de radiation d’un professeur par l’ordre des médecins du Rhône

Ce jeudi 16 septembre, c’est le professeur lyonnais : Paul Trouillas, qui est accusé par l’ordre des médecins du Rhône. On lui reproche d’avoir soigné des patients de la maladie de lyme avec des antibiotiques qui ne leur font pas du bien.

Précisément, c’est le cas d’une jeune fille qui serait atteinte d’une forme grave appelée « forme neurologique tardive de la borréliose de lyme » qui est indexé.

Le professeur aurait soigné cette fille avec des antibiotiques pendant un délai excédant 28 jours.

Par ailleurs, les antibiotiques ayant servi au traitement n’auraient pas encore reçu une autorisation qui leur permet d’être sur le marché. Cette méthode est contraire aux recommandations en vigueur selon ses accusateurs.

La défense du professeur Paul Trouillas

Le médecin pense que l’ordre des médecins serait en erreur. Pour lui, il a fait son traitement suivant des directives de la haute autorité de la santé.

Sans plaider coupable, celui-ci dénonce une polémique suscitée par des mains invisibles. Il accuse à son tour un retard de diagnostic sérieux sur la patiente. Le médecin donne pour preuve les résultats de guérison de plusieurs patients.

Pour son avocat, il se pose un véritable problème au niveau des textes, un conflit entre les lois de la Spilf et celles de l’HAS.

Cette situation selon l’avocat donne de plus en plus moins de crédibilité à l’autorité médicale. Néanmoins, il pense que son client est resté un peu fermé aux remarques de ses collègues dans le temps.

Les soutiens du professeur Paul Trouillas

Le médecin pouvait compter sur des centaines de personnes qui dehors manifestaient en sa faveur. On pouvait lire sur des affiches de soutien, leur mécontentement face à l’accusation de l’ordre des médecins.

Pour les manifestants, on ne peut pas interdire un traitement qui sauve. Ils pensent qu’il n’y a aucun patient qui a accusé le médecin. Les manifestants accusent les collègues du médecin de lui en vouloir juste à cause de ses résultats.

Le professeur a bénéficié au cours de cette audience des témoignages de deux de ses patients. Ils ont témoigné avec satisfaction que c’est grâce aux soins du médecin en cause qu’ils ont guéri de leur mal.

Que savoir de la maladie de lyme ?

La maladie de lyme est causée par une bactérie dite Borrelia Burgdorferi. Ce sont les animaux et insectes qui la transmettent.

Le malade présente de la grippe, une éruption cutanée accompagnée souvent des douleurs dans les muscles. Une faiblesse se ressent très rapidement dans les membres. Un diagnostic précoce peut sauver le malade.

Pour le moment, il est soigné et peut être guéri grâce à des antibiotiques appropriés. Il est recommandé aussi des analgésiques pour soulager quelques symptômes possibles après traitement.

Afficher Masquer le sommaire
Plasma Review » Santé » Santé : Un médecin demandé à être radié par l’ordre des médecins du Rhône pour avoir prescrit un traitement dangereux !