Les dangers et les implications de la cryolipolyse, faut-il poursuivre ce traitement ?

La cryolipolyse est une méthode d’amaigrissement à froid qui a attiré l’attention de la Haute Administration de la Santé (HAS). Selon les informations transmises par le site Francetvinfo, la HAS a alerté sur les dangers liés à cette technologie de plus en plus répandue, mais peu autorisée en France. Découvrez ces dangers et implications sur la santé.

La cryolipolyse est une méthode d’amaigrissement à froid qui a attiré l’attention de la Haute Administration de la Santé (HAS). Selon les informations transmises par le site Francetvinfo, la HAS a alerté sur les dangers liés à cette technologie de plus en plus répandue, mais peu autorisée en France. Découvrez ces dangers et implications sur la santé.

Les dangers et les risques de la cryolipolyse : les effets secondaires

Dans un avis rendu le 11 juillet 2018, la Haute Autorité de Santé (HAS) a révélé que « les données de sécurité, essentiellement à court et moyen terme ont prouvé la survenue d’événements indésirables dont certains sont fréquents, mais de durée raccourcie (érythème, engourdissement, ecchymoses, douleur, picotements) et certains, très sévère et rare, les mettant parmi les événements indésirables graves ».

Selon les conclusions de la consultation publique de la HAS rendu public en juillet, les effets indésirables (douleurs, rougeurs, ecchymoses) sont nombreux pendant ou après le traitement. Bien que la plupart disparait au bout de quelques jours ou semaines, certains effets rares tels que les brûlures très graves, l’hyperpigmentation, les hernies ou l’hyperplasie anormale (augmentation locale du tissu adipeux) sont durables.

Ces complications sont très sévères et peuvent même nécessiter une hospitalisation ainsi qu’une intervention chirurgicale. « Cette gravité n’est pas proportionnelle au comportement esthétique externe, et son objectif initial est la mise en forme du corps plutôt que le traitement », a déclaré la HAS dans son communiqué de presse.

Vous brûlerez-vous pendant la cryolipolyse ?

La peau n’est pas seulement sensible à la chaleur. Le froid quand il déborde, peut aussi provoquer des brûlures. Par conséquent, la cryolipolyse n’est pas entièrement sans risque.

Avant de placer la cryode qui permet de faire le traitement, l’opérateur doit déposer une couche de glycérine sur la peau, qui va protéger la peau et agir comme une barrière contre le froid tout au long du processus de traitement. Sans cette protection, des brûlures peuvent survenir, cette précaution doit donc être prise dans le cadre du plan de traitement. Il existe plusieurs marques de feuilles de glycérine sur le marché, il est plus sage d’utiliser la marque recommandée par le fabricant ou le distributeur de la machine.

La cryolipolyse a-t-elle ses limites ?

Si la cryolipolyse est considérée comme un traitement miracle, elle présente cependant certaines limites. Son effet n’est pas définitif, car si les personnes qui suivent ce traitement relâchent leur alimentation, elles retrouveront rapidement leur forme qu’elles avaient décidé d’abandonner. En revanche, il n’est pas possible de geler la lipolyse sur toutes les parties du corps. Il convient pour : l’abdomen, les fesses et l’intérieur des cuisses.

Faut-il poursuivre ce traitement ?

La cryolipolyse est une méthode de traitement efficace, elle permet de changer la forme du corps en éliminant les graisses et autres. Elle peut prendre la place de la liposuccion dans un domaine limité d’indications et peut fonctionner en synergie avec les chirurgiens dans des indications plus larges, La cryolipolyse comporte plusieurs risques. Il est donc plus conseillé de pratiquer son traitement dans un cabinet médical qualifié.

 

Afficher Masquer le sommaire
Plasma Review » Santé » Les dangers et les implications de la cryolipolyse, faut-il poursuivre ce traitement ?