La dénutrition, pourquoi devez vous être informer de ses risques ?

Caractérisé par un apport insuffisant en nutriments indispensable au fonctionnement normal de l’organisme, la dénutrition est un phénomène de plus en plus fréquente chez les personnes âgées.

Caractérisé par un apport insuffisant en nutriments indispensable au fonctionnement normal de l’organisme, la dénutrition est un phénomène de plus en plus fréquente chez les personnes âgées. Découvrez certains des risques associés à ce phénomène.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Veg’Anne (@_silence_anne_)

La dénutrition met les personnes âgées dans un état de grande vulnérabilité

Dans le processus normal de vieillissement, les changements dans le corps favorisent l’apparition de la dénutrition. Avec l’âge, des troubles de l’appétit peuvent apparaître, entraînant une insuffisance alimentaire. On parle de l’anorexie de l’âge pour donner une explication à ce phénomène.

Une résistance à la réalimentation s’observe également avec l’âge. Contrairement aux jeunes, les personnes âgées ne compensent pas leur apport énergétique après une période de jeûne (par exemple, après une hospitalisation). Par conséquent, il est extrêmement capital d’anticiper et de prendre des mesures pour prévenir.

Enfin, chez le sujet âgé, on remarque des changements du métabolisme des protéines provoquant une réduction progressive de la masse maigre (réserve musculaire). Cependant, ce mécanisme appelé sarcopénie (ou fonte musculaire) a la possibilité d’être compensé par un exercice physique régulier et un apport protéique adéquat par l’alimentation.

Complications et symptômes

Le symptôme le plus évident de dénutrition est la perte de poids. Néanmoins, d’autres signes doivent également inciter à la vigilance. Une consommation alimentaire réduite peut entraîner une faiblesse générale des muscles et du système immunitaire. Chez les individus âgés, cette faiblesse peut entraîner une perte d’autonomie, rendant le risque de dépendance beaucoup plus grand.

Une mauvaise alimentation peut également provoquer des problèmes de transit, une déshydratation ou encore des problèmes bucco-dentaires. Le manque de vitamines dans l’organisme peut causer l’asthénie. Une carence en calcium, quant à elle, affaiblit les os, entraînant une ostéoporose et des fractures récurrentes. De bonnes habitudes alimentaires sont aussi essentielles pour l’équilibre mental. Si la dénutrition n’est pas traitée, elle peut éventuellement entraîner la mort.

Conséquences des seniors malnutris : le cercle vicieux de la dénutrition

La dénutrition chez les personnes du troisième âge est un cercle vicieux, car chaque événement lié à la dénutrition modifie davantage l’état nutritionnel de la personne concernée. Un apport insuffisant entraîne généralement une perte de poids. Cela conduit à un état de fragilité, qui à son tour se traduit par des crises pathologiques plus longues et plus courants. Une fois le processus de dénutrition engagé, il est difficile de retrouver un bon état nutritionnel. Par conséquent, une fois que les premiers signes de risque apparaissent, des mesures doivent être prises dès que possible.

Prise en charge

Le traitement de la dénutrition vise à restaurer de bonnes habitudes nutritionnelles en réévaluant l’alimentation de la personne concernée. Lorsque le traitement de la dénutrition est fait très tôt, ses conséquences sont moins graves.

Après une évaluation globale des habitudes alimentaires du patient, de la sévérité des différentes maladies sous-jacente, le traitement le mieux approprié peut être envisagé. Des suppléments nutritionnels oraux sont généralement recommandés. Si la nutrition orale est insuffisante, une nutrition entérale peut être envisagée.

Afficher Masquer le sommaire
Plasma Review » Santé » La dénutrition, pourquoi devez vous être informer de ses risques ?