Formation médicale : les étudiants en pharmacie auront désormais droit à des cours de mycologie !

La sécurité alimentaire implique plusieurs acteurs. Les uns aussi spécialistes que les autres doivent aider les consommateurs à bien manger.

La sécurité alimentaire implique plusieurs acteurs. Les uns aussi spécialistes que les autres doivent aider les consommateurs à bien manger. Pour les consommateurs de champions, la distinction entre ceux consommables et ceux non consommables est nécessaire. Ils pourront désormais compter sur leur pharmacien pour cette distinction. Les étudiants bénéficieront désormais d’une formation en la matière.

Comment se feront les cours de mycologie pour les étudiants en pharmacie ?

C’est Marie-Paule Sauder qui en donne une explication. Maitre de conférence d’une prestigieuse université, celle de lorraine, ses directives permettent de mieux comprendre le déroulement de cette formation complémentaire. Elle parait plus pratique que théorique. En quatrième et sixième année d’étude, les étudiants en pharmacie feront des sorties dans la nature.

Accompagnés d’un spécialiste mycologue, ils feront des cueillettes de champions. Ils apprendront à faire la différence entre les espèces. Quelques jours plus tard, ces derniers se présenteront devant un jury qui évaluera leur maitrise. Le jury sera constitué en partie d’un mycologue et d’un pharmacien.

Déroulement de l’évaluation

Devant le jury, on présentera aux étudiants des paniers de champions. Il reviendra à ces derniers de donner des précisions sur son rôle dans l’officine. Il sera question de faire la part des choses entre plusieurs espèces présentes. Identifier les champions toxiques et ceux non toxiques et se prononcer sur leurs comestibilités ou non. Les résultats dépendront du degré de maitrise de l’étudiant, comme dans tout autre évaluation.

L’expérience d’un mycologue

Il s’appelle Jean-Claude avec une quarantaine d’année d’étude sur les champions. Il n’aura aucune difficulté à suivre et orienter les étudiants dans la forêt. Il en a l’expérience. Pour ce spécialiste des champions, la mycologie est d’une grande importance pour les étudiants en pharmacie. Il n’y a que le contact avec les espèces sur le terrain qui leur permettra d’avoir une meilleure maitrise du domaine.

Qu’est-ce que la mycologie ?

Du domaine des sciences, la mycologie est spécifiquement orientée vers une étude des champions. C’est une branche de la botanique. Les spécialistes de cette branche sont appelés mycologues. Cette science s’élargie un peu plus au-delà des champions traditionnellement connus.

Elle prend en compte l’étude des : mycètes, levures, moisissures, et autres. C’est un domaine assez vaste qui permet de varier entre la microbiologie et autre sciences du domaine sanitaire. Son utilité dans les études de pharmacie n’est donc pas sans avantages. Les étudiants y gagneront autant que les consommateurs.

A savoir sur les champions

Dans la nature, on les reconnait comme des espèces de végétaux qui n’arrivent pas à se développer avec l’énergie du soleil comme les autres plantes. L’absence de chlorophylle chez eux les oblige à vivre pratiquement en collaboration avec d’autres plantes. Le parasite, le saprophytisme et la symbiose, sont les modes de vie qu’on leur connait.

Soit ils sont des parasites pour des plantes qu’ils peuvent détruire ou non à la longue, soit ils choisissent vivre sur des pelouses. Dans le dernier cas, on les retrouvera sur des bois en décomposition. Lorsqu’ils vivent en symbiose avec d’autres plantes ils profitent l’un de l’autre.

Afficher Masquer le sommaire
Plasma Review » Santé » Formation médicale : les étudiants en pharmacie auront désormais droit à des cours de mycologie !