Blockchain : la technologie derrière le bitcoin et autres

La blockchain s'est fait connaître notamment grâce au commerce des crypto-monnaies. Cette technologie garantit que les crypto-monnaies passent en toute sécurité de l'expéditeur au destinataire.

De nos jours, la sécurité joue un rôle extrêmement important sur le Worldwide Web. Un réseau décentralisé comme la blockchain offre des solutions qu’un réseau central ne peut pas fournir.

Toutefois, la blockchain ne se limite pas aux crypto-monnaies, elle peut être utilisée de bien d’autres manières.

La blockchain, qu’est-ce qui se cache derrière ?

Un exemple permet d’expliquer la technologie blockchain. Chaque jour, des messages sont envoyés via WhatsApp et chacun suppose que son message parviendra directement au destinataire. Dans la réalité, cela fonctionne malheureusement différemment. Le message arrive d’abord sur le serveur du fournisseur. Il y est traité et stocké. Ce n’est qu’ensuite qu’il arrive chez le destinataire.

Cette étape intermédiaire chez l’opérateur comporte toutefois certains risques. Ici, les données sont à la disposition de l’opérateur et il serait théoriquement possible qu’il gère les données en conséquence. C’est ainsi que fonctionnent tous les réseaux centraux avec lesquels les banques, par exemple, travaillent également. Il leur est ainsi possible de stopper les virements ou même de bloquer des comptes.

Au vu de ces procédures, la question se pose rapidement de savoir si les réseaux centraux sont vraiment sûrs et dignes de confiance. Ces systèmes ne peuvent pas garantir une utilisation abusive des données.

L’abus des réseaux centraux

Même si cela fait déjà un certain temps, les banques ont décidé sans hésiter de geler les comptes de dons de Wikileaks. La blockchain étant un système décentralisé, une telle approche aurait été totalement impossible.

Revenons-en au message WhatsApp : S’il était envoyé avec la technologie blockchain, le message suivrait effectivement son chemin direct de l’expéditeur au destinataire. Il n’y a pas d’arrêt intermédiaire.

Ici, le fonctionnement est totalement différent, car le message n’atterrit plus sur le serveur de l’opérateur, mais se trouve dans un réseau composé de nombreux ordinateurs indépendants les uns des autres. Ces ordinateurs appartiennent à des utilisateurs répartis dans le monde entier.

Influence de la blockchain sur l’économie

À long terme, il est tout à fait envisageable que la technologie blockchain rende obsolètes un certain nombre d’anciens modèles d’entreprise. Mais ce qui est sûr, c’est qu’elle remettra nettement en question de nombreux anciens modèles. La blockchain rendrait par exemple une banque totalement superflue, puisqu’une instance intermédiaire ne serait plus nécessaire. Un autre fait positif est que tous les processus seraient ici nettement plus rapides et moins chers.

Mais cette technologie présenterait encore un autre avantage. Elle permet à une multitude d’applications de collaborer en tant que partenaires égaux au sein d’un réseau. La blockchain met en réseau des partenaires équivalents sans qu’un serveur central ne soit intercalé. Certaines entreprises du secteur bancaire, mais aussi du secteur des assurances ou de l’énergie, expérimentent d’ores et déjà cette technologie. Les avantages en termes d’efficacité et d’économies de coûts sont au cœur de cette démarche.

Lorsque l’on joue par exemple au Casino777 Davos, on veut être sûr que toutes les transactions parviennent en toute sécurité de l’expéditeur au destinataire.

Les entreprises profitent de la blockchain

La blockchain est une base de données distribuée dans laquelle rien n’est stocké à un moment donné dans un centre de données. Ici, la version complète des données se trouve dans la base de données de chaque utilisateur individuel. La répartition entre les utilisateurs ainsi que d’autres procédures cryptographiques garantissent que les données ne peuvent pas être manipulées.

Chaque participant ne dispose pas d’une copie complète de toutes les données, de sorte qu’une manipulation unilatérale serait ici immédiatement remarquée. Dans ce cas, un tel jeu de données se distinguerait de tous les autres et serait immédiatement reconnu. Les données sont donc absolument infalsifiables.

La disponibilité et l’intégrité générales des données garantissent que tout le monde peut accéder aux données à tout moment. Si un disque dur ou même un centre informatique complet tombait en panne, les données seraient tout simplement perdues avec les méthodes traditionnelles. Mais il en va autrement ici, car ces données ne peuvent jamais être perdues. Il n’est donc pas étonnant que de nombreuses entreprises s’attendent à l’avenir à des processus nettement plus efficaces.

Les entreprises qui testent la blockchain

Différents tests sont d’ores et déjà en cours pour déterminer si l’on pourra se passer à l’avenir des chambres de compensation. Les chambres de compensation sont les institutions qui gèrent les transactions entre les banques. Elles sont responsables du transfert sûr et correct de sommes d’argent ou de titres. La blockchain pourrait justement effectuer ces tâches de manière autonome.

Utilisation de la blockchain dans la logistique

La blockchain est utilisée par la société de transport maritime Maersk pour la logistique. L’objectif est de réaliser un transport de conteneurs sans papier. Il s’agit ici de stocker sur la blockchain les données relatives aux commandes, aux itinéraires, mais aussi les données d’état telles que la température ou la position, ce qui permet de remplacer les documents de transport. L’avantage est évident, car chaque acteur a ainsi accès à toutes les données importantes à tout moment souhaité.

Certifications

Grâce à l’utilisation de la blockchain, il serait possible de consulter les certifications à tout moment. Si un diplôme obtenu à l’étranger doit être reconnu en Allemagne, les documents correspondants doivent être certifiés et authentifiés en Allemagne. Outre le fait que cette procédure est relativement complexe, elle peut également s’avérer très coûteuse. La certification pourrait à l’avenir être prise en charge par la blockchain. Ce serait extrêmement rapide et très avantageux.

La blockchain est très intéressante dans de nombreux domaines

L’intérêt pour la technologie blockchain est surtout grand parce qu’elle permet d’automatiser des processus complets. De plus, le risque de manipulation des données serait également écarté.

Il suffit de penser à la production musicale. Il s’agit d’un appareil gigantesque qui comprend la distribution, la gestion des droits et les énormes labels. Dans chacun de ces secteurs, il s’agit toujours de distribuer des fonds. La technologie blockchain permet de remplacer ces processus complexes. Actuellement, il s’agit de mettre fin au chaos mondial autour des licences et des droits et d’utiliser ici la blockchain.

Afficher Masquer le sommaire
Plasma Review » France » Blockchain : la technologie derrière le bitcoin et autres